Texte de Corinne Hoex
Variations typographiques de Robert Lobet



Elle va à N.Y.
La nuit, elle va à N.Y.
Elle n’a pas de grands bras. Pas encore très grands. Pas encore poussés jusqu’au bout. Mais elle les ouvre, elle les étend, elle les étire le plus loin possible. Et elle monte. En oblique vers le ciel.

La Margeride, 2011
20 pages / 12,5×20
Édition originale sur papier Conquéror 300g, accompagnée de quatre typographies originales de Robert Lobet, tirée à 50 exemplaires numérotés 1 à 50 et signés par l’auteur et l’artiste
Tirage de tête sur papier Conquéror 300g, format de 20×12,5 cm, accompagné de quatre typographies originales de Robert Lobet, d’un cahier en accordéon manuscrit et typographié en 7 volets et d’une couverture typographiée, tiré à 7 exemplaires, numérotés I à VII et signés par l’auteur et l’artiste

LECTEUR ET LECTRICE

Enfant, je rêvais aussi toutes les nuits que je volais. J’étendais les bras en V et une force m’emportait au-dessus des arbres. Ce rêve s’est poursuivi des années. J’ai survolé N.Y. souvent depuis et même une fois aux commandes d’un avion léger, sur l’Hudson, à trois cents mètres d’altitude, sous un grand vent heureusement d’ouest.
Merci pour ce conte vrai. Merci à celle dont les deux bras toujours embrassent le monde. Avec mon amitié ailée.
Jean-Pierre Bourbon, 24 juin 2012

Une première lecture trop rapide, un moment volé. Et je me serais presque senti pousser des ailes. Ce petit texte fort (dont tu as le secret) contient une telle énergie !Je crois que tu as décidément pris ton envol !
Marie-Pierre Devroedt, 7 juin 2012

Reliure de Pénélope Guidoni

Tirage de Tête